Valorisation du Marais de Brouage

Face à l’île d’Oléron, le marais de Brouage s’étend entre Rochefort, Royan et Saintes sur près de 12.000 hectares de prés salés et pâturés. Délimité par l’océan à l’ouest, par la Charente au nord, la Seudre au sud et les coteaux à l’est, il forme une entité morphologique unitaire correspondant à l’ancien Golfe de Saintonge. Cette étendue est aujourd’hui entourée par un habitat groupé en villages le long des routes de ceinture et sur les quelques langues de terres émergées dont la cité fortifiée de Brouage et le village ostréicole de Marennes. Le marais est reconnu au niveau européen pour sa diversité floristique et faunistique. Il a été classé à ce titre dès le début des années 1990 et le Conservatoire du Littoral propriétaire de 1.042 hectares de marais, participe à sa bonne gestion environnementale. Construction anthropique, modelé à l’époque médiévale pour l’exploitation du sel, il fait également l’objet d’un classement au titre de la politique nationale des sites depuis 2011. Depuis 2016, une entente intercommunautaire créée entre la communauté de communes du Bassin de Marennes (CCBM) et la communauté d’agglomération Rochefort Océan (CARO) initie un projet de gestion et valorisation
collective du marais de Brouage. Sa feuille de route s’articule autour de trois grands axes : la gestion de la zone humide en particulier de la ressource en eau, la préservation de l’activité d’élevage extensif et la mise en valeur patrimoniale, culturelle et touristique

Enjeux :

L’activation de ce dernier passe par le montage d’un dossier de candidature à une Opération Grand Site (OGS) et le lancement d’une étude en ingénierie culturelle, architecture, urbanisme et paysage à l’automne 2020 en partenariat avec le Syndicat mixte de Brouage (SMB) et la commune nouvelle de Marennes Hiers Brouage (MHB), tous deux porteurs de politiques culturelles et patrimoniales ambitieuses sur le site. L’un des objectifs de l’étude est de fédérer les acteurs de l’aménagement et de la culture, nombreux mais menant des actions séparées, à travers la composition d’une stratégie commune

Objectifs :

Dans cette perspective, les commanditaires de l’étude, à savoir l’entente intercommunautaire, le Syndicat mixte de Brouage et la commune de Marennes-Hiers-Brouage, ont proposé d’associer à la mission d’étude un workshop interdisciplinaire d’étudiants en ingénierie culturelle, urbanisme et paysage visant à ouvrir des possibles et des horizons d’avenir en s’affranchissant des réalités politiques et opérationnelles avec lesquelles sont tenues de composer les professionnels.

Partenaires :

Syndicat mixte de Brouage et la commune de Marennes-Hiers-Brouage, communauté d’agglomération Rochefort Océan.

Tuteur :

François POUTHIER
francois.pouthier@u-bordeaux-montaigne.fr

Photographie : © Région Poitou-Charentes, inventaire général du patrimoine culturel, C. Sarrazin, 2014.

Vous aimez cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
diam consectetur venenatis, elit. adipiscing fringilla ut commodo lectus id Retour haut de page