Alimenter la réflexion de la Communauté Jeune Public Gironde.

Le spectacle à l’adresse du jeune public est devenu une priorité des politiques publiques de la culture. Sensibilisation aux arts et à la culture, spectacles adaptés aux enfants, et particulièrement aux tout petits, pour nombre de compagnies et d’opérateurs culturels, la dimension du jeune public est devenue une composante essentielle de leur projet culturel. C’est pourquoi, l’iddac a impulsé en 2017 la création d’une communauté jeune public. Ce réseau rassemble des structures de diffusion et festivals consacrés au jeune public, dans une logique d’aide à la production, à la diffusion et à la médiation. Il s’agit de partager ensemble une expertise et de se doter de moyens pour stimuler la création et le travail en réseau.

Mots clés : Jeunes publics / Eveil culturel / Spectacle Vivant / Résidences artistiques / Projets de territoire / Croisements intersectoriels

En s’appuyant à la fois sur la dynamique de la communauté jeune public Gironde, mais aussi sur les priorités définies et les engagements pris au niveau national par Scène d’enfance Assitej France (lors des états généraux de Nantes Enfance et jeunesse : les arts vivants en partage), comment favoriser le décloisonnement du champ artistique et des secteurs concernés par l’enfance et la jeunesse à travers des actions culturelles sur les territoires ?

Les objectifs à atteindre concernent trois points principaux:
Transversalités : Comment penser des projets jeunes publics en favorisant des dynamiques partenariales, intersectorielles ? Comment favoriser le décloisonnement des champs artistiques et des secteurs concernés par l’enfance et la jeunesse à travers des actions sur les territoires ? Quelles passerelles inventer entre les professionnels du spectacle vivant, de l’enfance, de la petite enfance, de la parentalité et des structures du champ social ? Quels moyens et idées convoquer pour engager ces acteurs variés autour des questions du jeune public ?
Territoires et lieux : Comment sortir des lieux du spectacle vivant : comment investir les lieux non dédiés aux arts et à la culture ? Quelles immersions inventer dans des structures scolaires ou périscolaires, crèches, relais d’assistantes maternelles, services enfance, lieux de parentalité, etc ? Comment repenser les résidences artistiques (de créations jeune public) sur les territoires ? Comment implanter durablement une présence artistique sur un territoire ? Quelles interactions durables imaginer ?
Publics : Comment investir la relation parent/enfant, les pratiques sociales et familiales, pour contribuer à généraliser l’éveil culturel des enfants sur un territoire ?

Structure partenaire.
Iddac, agence culturelle de la Gironde (Institut Départemental de Développement Artistique et Culturel).
http://www.iddac.net/creation/projets-aides/item/1194-communaute-jeune-public
http://www.scenesdenfance-assitej.fr/declaration/

Tutrice : Camille MONMÈGE-GENESTE
Le labo des cultures / intervenante professionnelle à l’Université Bordeaux Montaigne.
camille.monmege@lelabodescultures.com

Vous aimez cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
amet, Praesent sit ut ipsum nec quis Aenean Lorem Retour haut de page