Tiers-lieu

Le tiers lieu : sérendipité, expérimentation et innovation 

 Tiers lieu 3D plateforme

 

A l’automne 2012, des étudiants volontaires du master IPCI ont entrepris de réaliser un état des lieux culturel du campus bordelais. Ce travail a mis en lumière un certain nombre de constats, qui soulevaient l’enjeu d’une vie étudiante sur le campus. Ils ont approfondi leur réflexion et ont convié les institutions culturelles du territoire (Drac, Conseil régional, mairies de Pessac, Talence et Gradignan, les services culturels des universités Bordeaux Montaigne et Bordeaux Montesquieu, l’association étudiante OSB IV) à une table ronde en mai 2013. L’échange a mis en exergue de nouveaux points saillants, comme l’absence de visibilité de l’offre culturelle, la présence d’une force de proposition en termes d’activités étudiantes et culturelles, les associations.

Forts de ces échanges, les étudiants ont poursuivi leur réflexion. A la rentrée 2013, celle-ci s’est axée sur la vie culturelle et étudiante du campus. Les volontaires du master IPCI ont pointé les forces et les faiblesses du territoire. Pour répondre aux différents enjeux soulevés par l’état des lieux et les échanges avec les partenaires, les étudiants ont proposé la création d’un lieu de vie universitaire sur le campus, un tiers lieu. Il s’agissait de proposer aux étudiants et aux professionnels du campus un autre mode d’apprentissage, basé sur le principe de sérendipité. Le tiers lieu pouvait également offrir une visibilité à la vie étudiante et culturelle du campus. Cette proposition fit écho aux remarques des associations, consultées en novembre 2013. Elles déploraient l’absence de lieu identifiable, leur permettant de mener à bien leurs actions. Les objectifs du lieu étaient donc les suivants : il devait être un espace de rencontres, d’expérimentation et d’innovation reposant sur les initiatives des étudiants et des professionnels du campus. En décembre 2013, une seconde table ronde a été organisée, à laquelle ont participé les acteurs culturels et universitaires du territoire : la CUB, le service culturel de Bordeaux 3, le Conseil régional, la mairie de Pessac entre autres.

Suite à cette table ronde, le Crous qui travaillait avec le Conseil régional sur le projet d’un tiers-lieu étudiant innovant a sollicité les étudiants du chantier pour la réalisation du cahier des charges de ce lieu. Le Conseil régional encourageait les innovations numériques, les étudiants du master IPCI ont donc associé les étudiants du master Images et Multimédia de l’université Bordeaux Montaigne au projet. Ensemble, ils ont travaillé sur les équipements numériques indispensables au bon fonctionnement du lieu. Les volontaires du master IPCI ont présenté le résultat de leur travail en février 2014. Le cahier des charges préconisait un mode de gouvernance, un aménagement spatial et des usages possibles. Il insistait sur un certain nombre de valeurs indispensables au bon fonctionnement du lieu et sur le développement d’une plateforme numérique. Les étudiants préconisaient également un mode de suivi et d’évaluation du lieu, de manière à ce qu’il s’adapte en permanence aux besoins des étudiants. En mars, le Crous a organisé une concertation entre les étudiants et l’architecte du tiers lieu. Finalement, en mai, les étudiants ont présenté leur dernière proposition de gouvernance aux partenaires. Le tiers lieu devrait voir le jour en 2015.

Vous aimez cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest

Mentions légales

Adresse postale :

Directeur de la publication :

Alexandre Péraud

Webmaster et conception :

Hélène Marie-Montagnac et les étudiants du Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels

Rédaction :

Les étudiants du Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels

Hébergeur :

OVH

Création :

Master IPCI avec le soutien de Médias-Cité

Ce site (www.masteripci.fr) est proposé en différents langages web pour un meilleur confort d’utilisation et un graphisme plus agréable, nous vous recommandons de recourir à des navigateurs modernes comme Internet explorer, Safari, Firefox, Google Chrome, etc…

Le Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels met en œuvre tous les moyens dont elle dispose, pour assurer une information fiable et une mise à jour fiable de ses sites internet. Toutefois, des erreurs ou omissions peuvent survenir. L’internaute devra donc s’assurer de l’exactitude des informations auprès du Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels, et signaler toutes modifications du site qu’il jugerait utile. Le Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels n’est en aucun cas responsable de l’utilisation faite de ces informations, et de tout préjudice direct ou indirect pouvant en découler.

Cookies :

Le site www.masteripci.fr peut-être amené à vous demander l’acceptation des cookies pour des besoins de statistiques et d’affichage. Un cookie est une information déposée sur votre disque dure par le serveur du site que vous visitez. Il contient plusieurs données qui sont stockées sur votre ordinateur dans un simple fichier texte auquel un serveur accède pour lire et enregistrer des informations. Certaines parties de ce site ne peuvent être fonctionnelles sans l’acceptation de cookies.

Liens hypertextes :

Les sites internet du Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels peuvent offrir des liens vers d’autres sites internet ou d’autres ressources disponibles sur Internet. Le Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels ne dispose d’aucun moyen pour contrôler les sites en connexion avec ses sites internet. Le Master Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels ne répond pas de la disponibilité de tels sites et sources externes, ni ne la garantit. Elle ne peut être tenue pour responsable de tout dommage, de quelque nature que ce soit, résultant du contenu de ces sites ou sources externes, et notamment des informations, produits ou services qu’ils proposent, ou de tout usage qui peut être fait de ces éléments. Les risques liés à cette utilisation incombent pleinement à l’internaute, qui doit se conformer à leurs conditions d’utilisation.

Litiges :

Les présentes conditions du site www.masteripci.fr sont régies par les lois françaises et toute contestation ou litige qui pourraient naître de l’interprétation ou de l’exécution de celles-ci seront de la compétence exclusive des tribunaux dont dépend le siège social de la société. La langue de référence, pour le règlement de contentieux éventuels, est le français.

Données personnelles :

De manière générale, vous n’êtes pas tenu de nous communiquer vos données personnelles lorsque vous visitez notre site Internet www.masteripci.fr

Cependant, ce principe comporte certaines exceptions. En effet, pour certains services proposés par notre site, vous pouvez être amenés à nous communiquer certaines données telles que : votre nom, votre fonction, le nom de votre société, votre adresse électronique, et votre numéro de téléphone. Tel est le cas lorsque vous désirez souscrire à nos services (formation, réservation de salles…). Dans tous les cas, vous pouvez refuser de fournir vos données personnelles. Dans ce cas, vous ne pourrez pas utiliser les services du site, notamment les services numériques ou recevoir les lettres d’information.

Enfin, nous pouvons collecter de manière automatique certaines informations vous concernant lors d’une simple navigation sur notre site Internet, notamment : des informations concernant l’utilisation de notre site, comme les zones que vous visitez et les services auxquels vous accédez, votre adresse IP, le type de votre navigateur, vos temps d’accès. De telles informations sont utilisées exclusivement à des fins de statistiques internes, de manière à améliorer la qualité des services qui vous sont proposés. Les bases de données sont protégées par les dispositions de la loi du 1er juillet 1998 transposant la directive 96/9 du 11 mars 1996 relative à la protection juridique des bases de données.

Les informations recueillies font l’objet d’un traitement informatique et sont destinées au secrétariat de l’établissement. En application des articles 39 et suivants de la loi du 6 janvier 1978 modifiée, vous bénéficiez d’un droit d’accès et de rectification aux informations qui vous concernent.

Si vous souhaitez exercer ce droit et obtenir communication des informations vous concernant, veuillez vous adresser à : helene.montagnac(at)u-bordeaux-montaigne.fr