Une Maison et demie à temps complet sur le campus

« C’est une initiative qui va dans le bon sens ! » s’exclame un étudiant.

Jeudi 12 octobre 2017 : Radio Campus Bordeaux récolte les avis du public à propos de l’inauguration de la Maison et Demie sur le campus de l’Université Bordeaux Montaigne. Montée en une semaine (du 02 au 06 octobre 2017), cette micro architecture intrigue. C’est une construction éphémère « pour venir, accueillir, se retrouver, manger le midi… ». Installée près de l’arrêt de tram, en visibilité de Bordeaux Montaigne et Montesquieu, la Maison et Demie interroge l’enjeu d’habitabilité du campus, et encourage à prendre le temps là où l’on ne s’attarde pas au-delà de nos obligations.

La Maison et Demie participe au projet de l’Université Bordeaux Montaigne « Campus en commun », projet encourageant l’appropriation de l’espace et de la vie quotidienne sur le campus. Cette maisonnette en bois présente une structure sobre, avec table, chaises, gradins, telle une invitation ouverte à tous à investir l’espace un temps, ou durablement. Le collectif Bruit du Frigo, bureau d’études urbain et vecteur de création et éducation populaire, a construit la Maison et Demie comme lieu d’échange et de réflexion à propos des espaces extérieurs de l’université.

Du 12 octobre au 24 novembre 2017, Bruit du Frigo a proposé quatre ateliers collectifs pour créer du lien et interroger la pluralité d’actions possibles sur le campus, afin d’animer la structure et encourager chacun à être force de proposition d’activité. A travers ces démarches participatives, les curieux.ses ont pu faire leur propre jus, déguster de la soupe ou du pain perdu, et entamer un dialogue sur l’investissement des étudiants, employés et riverains sur le territoire pessacais. Ont été abordées des thématiques variées telles que la manière de se nourrir à la fac, la place de la ville sur le campus, les activités à faire, et comment explorer l’environnement de l’université. Des zones de gratuité, de vente de CD, broderie, jeux de société, etc. ont été mis en place pour inciter à s’approprier le lieu.

Alexandre Péraud, vice-président délégué à la vie universitaire et culture, raconte dans l’interview radiophonique que l’intérêt est de poser au milieu d’un espace de vie un objet, une coquille dont la réussite tient aux usages que l’on inventera collectivement. C’est ainsi un lieu ouvert, le début de quelque chose.

Parle-t-on d’une Maison « et demie » car c’est aux usagers de la compléter pour repenser notre manière d’habiter l’espace, développer le commun ? L’occupation est libre, ainsi que l’interprétation du nom.

La Maison est demie est installée pour un an. La suite à l’automne 2018, où une installation éphémère de Petite Folies prendra forme par des constructions légères et alternatives, disséminées sur le campus. Il s’agira de perpétuer la dynamique enclenchée par la Maison et demie. Tout reste ainsi à faire ; si vous souhaitez être initiateur.trice d’un projet, vous n’avez plus qu’à vous lancer !

Pour en savoir plus : campusencommun@u-bordeaux-montaigne.fr

 

Manon Pliszczak 

Crédit photo : Université Bordeaux Montaigne

les commentaires sont fermés.