Seeds, Carolyn Carlson

Crédit photo : Frédéric Ovino, 2017

Carolyn Carlson, artiste associée au Théâtre National de Chaillot, a créé pour la rentrée 2016 un spectacle jeune public, Seeds (retour à la terre). Un spectacle idéal pour semer sa graine artistique dans cette institution de la danse.

Dans une ambiance joyeuse mais toutefois calme, trois formes se dessinent sur le plateau. De celles-ci, une main et une ombre apparaissent. Un jeu de lumières crée des ombres chinoises en arrière-scène, attisant ainsi la curiosité du –jeune- public. Au-delà des trois danseurs présents sur scène, un quatrième apparaît et crée la surprise centrale du spectacle. Elyx, danseur virtuel et projeté en fond de scène, est une silhouette dessinée de façon très simple, enfantine, et construit le propos et l’identité de Seeds. En perturbant le monde par des manipulations de la nature, il le révèle en semant sa candeur. Le trait simple par lequel il est constitué, ce personnage permet aux jeunes de l’identifier à leur propre dessin. Commandant de bord de cette fable écologique, Elyx devient le médiateur entre artiste et publics, notre bonne conscience écologique. Grâce aux deux danseurs et à la danseuse, présents sur scène, il protège les graines, symbole de fertilité et de création naturelle. Cette équipe crée un monde à part, laboratoire de création d’arbres géants et lumières mouvantes.

Malgré ce fort potentiel de création d’un monde et d’une ambiance particuliers, les clés de compréhension ne sont pas toujours faciles à prendre. Bien que poétique, ce spectacle fait défaut par son opacité ressentie dans le public. « Opportuniste », « Décevant », tels sont les adjectifs qui émanent des spectateurs à l’issue du spectacle.

En somme, on est au départ agréablement surpris par Elyx, apparition virtuelle confectionnée par Yacine Aït Kaci et qui donne une véritable identité à l’univers de ce spectacle, pour ensuite se sentir malheureusement détaché du propos, de la mise en scène.

Chorégraphie : Carolyn Carlson
Assistante à la chorégraphie : Sara Orselli
Création vidéo, animation : Yacine Aït Kaci (YAK)
Musique originale : Aleksi Aubry Carlson
Lumières : Guillaume Bonneau
Costumes : Olivier Mulin
Avec : Chinatsu Kosakatani, Ismaera Takeo Ishii, Alexis Ochin et Elyx (animé par YAK)

Article écrit par Agathe Ramade

les commentaires sont fermés.