Percevoir ce qui n’est pas montré.

« Autour de nous, tout est couleur. Nous voyons le monde enchanté par la couleur. Et pourtant, elle est insaisissable. » – Panneau d’entrée de l’exposition « Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur »

Comme il l’a été prouvé scientifiquement, chacun perçoit différemment les couleurs. Il peut donc sembler difficile au premier abord d’organiser une exposition objective sur un ressenti subjectif. C’est pourtant ce qu’a proposé le Musée des Arts Décoratifs et du Design de Bordeaux avec « Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur ».

Une fois entrée dans le lieu d’exposition, une bouffée d’émotions me saute à la gorge. Cet endroit dégage quelque chose de poignant. Mais quoi ? Les couleurs franches sont enivrantes. Les objets d’arts et de design présentés ont…

Des lettres gravées dans la pierre. Je suffoque. Impossible de faire abstraction. Une difficulté à me concentrer sur les œuvres m’empare. Je me retrouve à décrypter les inscriptions de cet endroit littéralement marqué par son histoire (mais, les gravures ne sont-elles pas également exposées ?). Je suis dans l’ancienne prison municipale, bâtiment insoupçonné.

Les petites salles sont désignées par le terme « cellule », qui ne fait qu’amplifier mon malaise. Je rentre à reculons dans ces pièces. Je ne peux m’empêcher d’imaginer ces hommes, femmes et enfants, entassés entre ces murs glacés et tristes, maintenant recouverts de couleurs. Une envie d’abandonner la visite me prend.

L’exposition et son lieu d’accueil sont finalement interdépendants. Il est vrai que le panel de couleurs et d’oeuvres entre en décalage avec ce bâtiment particulier. Mais ce décalage n’est pas dérangeant, au contraire. Deux univers se rencontrent, se confrontent et se complètent. Un dialogue s’établit. L’histoire de la prison semble insaisissable, autant que peut l’être la couleur.

 

Emilie Baron

Crédit photo : Alessandro Mendini, fauteuil Poltrona di Proust, 1978 et casques de chantier Oh couleurs ! Le design au prisme de la couleur Musée des Arts décoratifs et du Design © madd Bordeaux – M.Delanne

les commentaires sont fermés.