L’ATEA à Mexico, un lieu de transformation urbaine

D’abord atelier d’artistes et galerie, l’ATEA a évolué avec la société Mexicaine pour devenir un laboratoire culturel citadin. Un exemple abouti de culture pour tous et notamment pour les autres.

Mexico, Juillet 2018. En début de mois, l’élection d’Andres Manuel Lopez Obrador (AMLO) aux présidentielles a illustré la volonté de changement des habitants du pays. En effet, le candidat de gauche s’est présenté avec un programme antisystème dont l’axe central est la lutte contre les inégalités sociales, les déséquilibres économiques et la corruption qui en serait une des causes principales. Si les mexicains sont partagés quant à la possibilité d’une évolution, ils sont une grande majorité à la désirer. Oubliés des médias et des politiques, de nombreux organismes indépendants n’ont pas attendu cette alternance pour agir.

L’ATEA, pour « Arte, Taller, Estudio, Arquitectura »[1], fait partie de ces acteurs. Etablissement multidisciplinaire aux activités variées, le lieu se présente comme un espace ouvert à l’échange de connaissance et à la création collective, promouvant les pratiques impulsant une réinvention de l’imaginaire commun sur la ville.

C’est la location de studio à des artistes qui permet à l’ATEA de vivre, mais ses idéaux se concrétisent par des projets très différents les uns des autres. Récemment, le lieu exposait des œuvres réalisées par des travailleuses sexuelles en partenariat avec un organisme social. Il donne actuellement une série de lectures publiques liées au sport dans les rues de La Merced, le quartier où il est implanté. Et afin de recréer un espace d’échanges et d’accès à la culture dans ce « barrio » populaire dont l’image est associée à la criminalité et la prostitution, il prépare l’ouverture d’une bibliothèque, outillothèque et artothèque au sein de ses locaux.

Ainsi, il est intéressant de constater que l’ATEA est un lieu culturel vecteur de changement et représentatif des évolutions du territoire local et national dans lequel il s’inscrit.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter le site de l’établissement : http://atea.mx/ ou sa page facebook : www.facebook.com/pg/ArteTallerEstudioArquitectura/

Colin Roustan

[1] Pouvant se traduire par « Art, Atelier, Studio, Architecture »

Crédit photo : Colin Roustan

les commentaires sont fermés.