Expresionismo Abstracto au Guggenheim de Bilbao

Crédits Photo : Jackson Pollock, Mural, 1943, Huile et caséine sur toile, 243,2 x 603,2 cm
The University of Iowa Museum of Art. Donation de Peggy Guggenheim, 1959.6
© The Pollock-Krasner Foundation, VEGAP, Bilbao, 2016

 

Contemporain. Un mot qui peut faire mal aux yeux pour certains. C’est dans cette optique que je découvre le musée Guggenheim de Bilbao. Cependant, je ne regrette en rien ma visite. Parfois conquise, parfois surprise et parfois stupide, je me retrouve en face à face avec l’un des mouvements les plus libres de l’art contemporain : l’expressionisme abstrait.

L’expressionisme abstrait est un mouvement artistique né avec la seconde guerre mondiale aux Etats-Unis. Chaque artiste développe un style très différent et personnel : certains ne sont qu’expressionnistes, d’autres dans l’abstraction totale ou encore égarés dans tous les mouvements. Mais peu importe pour eux. L’important est de revendiquer la liberté d’expression et la révolte.

C’est ce que je découvre au musée Guggenheim. Je retrouve l’initiateur du mouvement, Jackson Pollock, avec ses compositions où des coulages de couleurs recouvrent ses œuvres, Mark Rothko avec ses peintures monochromes ou en bandes de couleurs mais aussi Willem de Kooning et sa vitalité que l’on retrouve dans ses œuvres. Parfois épatée devant la beauté de ces œuvres, du choix des couleurs et de l’intensité symbolique qu’elles procurent, je reste sceptique face à certains travaux, tant le manque d’information sur l’œuvre ne me permet pas de la découvrir. Mon manque de connaissance mêlée à une médiation faible sur les œuvres ne me permet pas d’apprécier totalement cette exposition. Malgré ce petit bémol, cette visite m’a permis de me réconcilier avec l’art contemporain.

Par cette exposition, j’ai dépassé mes limites, tout comme l’art contemporain continu de le faire avec les siennes. L’exposition Expressionisme Abstrait est au musée Guggenheim de Bilbao jusqu’au 4 juin 2017. Et si vous n’aimez pas ce mouvement artistique plein d’ambiguïté, il ne faut cependant pas se priver d’aller découvrir le musée avec ses œuvres permanentes et son architecture qui vaut le détour. Vous vous retrouverez peut-être « littéralement dans la peinture » comme aimait le dire Pollock.

Informations complémentaires :

Exposition du 03 février au 04 juin 2017

Site internet : https://expresionismo.guggenheim-bilbao.eus/fr/

Ecrit par Lisa Brayet

les commentaires sont fermés.