Cultiv’actions : un nouveau bureau en route

“Notre objectif avec Cultiv’actions est de ​faire sortir les participants de leur zone de confort​”
Ces paroles pleines de promesses sont celles Paola Varnier, étudiante en M1 Ingénierie de Projets Culturels et Interculturels, et future présidente de l’association du Master : Cultiv’actions. Elle nous en explique le fonctionnement et les missions.

Paola, ainsi que d’autres membres de cette association, vont avoir le droit à une passation de pouvoir au mois de janvier, après un tutorat mis en place par les M2 du Master IPCI, prêts à passer le flambeau. “Cela s’est passé autour d’un verre au tout début de l’année, où les Master 2 nous ont présenté l’association et des étudiants en M1 se sont naturellement proposés. ​Je n’avais aucune expérience dans le monde associatif et je voulais être accompagnée pour le découvrir. C’est très agréable d’être entouré de gens prêts à t’apprendre​”.

Concernant l’organisation de l’association, Paola enchaîne : “On compte des membres permanents et des contributeurs ponctuels. Je suis présidente de l’association, Clémence en est la vice présidente, Joseph en est le secrétaire. Les contributeurs sont des étudiants qu’on sollicite selon les besoins, sur des événements ponctuels”. L’association est entièrement autogérée par les membres du Master, sans intervention directe des professeurs et intervenants : “à moins qu’on ait besoin de conseils”. Cependant, Paola confirme les privilèges que peut apporter une association étudiante : “il y a des locaux toujours disponibles pour nos réunions à l’Université, des subventions du Master pour pouvoir faire aboutir nos projets et bien d’autres avantages ”. Elle ajoute : “​le plus important, c’est la confiance mutuelle. Les relations dans l’association sont agréables, ça rapproche​”.

Paola et les autres membres de Cultiv’actions ont pu expérimenter les missions de l’association lors de la sortie des M1 et M2 au Festival CIRCa à Auch. “Les M2 ont organisé cette sortie de A à Z”. Malgré un programme intense, les M1 de l’association ont tout de même été satisfaits d’avoir pu en voir les coulisses. “Les efforts déployés étaient incroyables. C’était une sortie très réussie”. Un autre évènement important à venir est le séminaire en décembre. Les M1 ont développé les pistes proposées par les M2 et sont arrivés à un compromis après un vote. On note la liberté totale du choix du thème du séminaire et des intervenants.

L’objectif, comme pour la sortie au festival CIRCa, est de “​lier l’utile à l’agréable”​. D’abord : “​se cultiver et faire plaisir à tous les étudiants du Master”. Paola ajoute que n’ayant aucune affinité avec le monde du cirque à la base, elle a été agréablement surprise par celui-ci. Ensuite, l’autre objectif est de créer des partenariats avec des événements et des lieux culturels pour faire connaître le Master. L’autre enjeu est de faire connaître ces organismes en retour aux futurs ingénieurs de projets culturels composant le Master. “Continuer à ​développer un réseau professionnel est primordial pour Cultiv’actions”, conclut Paola. Pour la prochaine sortie, un futur voyage est envisagé. Pour les détails, suivez l’association Cultiv’actions sur ​Facebook,​ ​Twitter​, ​LinkedIn​ et ​Instagram​.

Vous aimez cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
Retour haut de page