Concevoir le changement de nos pratiques culturelles

Les cultures immatérielles, l’entrée de nouveaux acteurs sur le champ de la production de nos espaces de représentation et de socialisation, l’émergence d’une métropole connectée au monde, un état de crise systémique imposent d’envisager le changement, de préparer les scénarios pour faire autrement les espaces de production et de diffusion culturelle à Bordeaux.

Lancées en décembre 2014 par la Ville de Bordeaux, les Rencontres IDEO proposent des temps de débats, à l’attention des acteurs culturels et du Grand public, autour des enjeux d’une politique culturelle pour aujourd’hui et demain. Les premiers débats ont porté sur plusieurs thèmes : « Art dans la cité et responsabilité des acteurs : une nécessité aujourd’hui » (Intervention de José-Manuel Gonçalves), « La culture pour tous, utopie ou bonne conscience » (Intervention de Olivier Poivre d’Arvor), « L’urgence culturelle ou la culture en temps de crises » (Intervention de Jérôme Clément) et « Comment prendre en compte les droits culturels des personnes dans les politiques culturelles locales ? » (Intervention de Patrice Meyer-Bisch). La 5e rencontre IDEO s’inscrit pleinement dans la politique culturelle pensée et mise en œuvre par la Ville de Bordeaux. Les questions d’accès, de participation à la vie culturelle, et de développement des publics sont au cœur des réflexions prospectives portées par la ville.

Les étudiants du master IPCI ont été conviés à la 5e rencontre IDEO ayant lieu le 6 octobre 2018 aux Salons de l’Hôtel de ville de Bordeaux, pour réfléchir avec d’autres acteurs autour du thème de « Bordeaux Métropole 2050 : Comment inscrire notre démarche dans un champ d’innovation original et légitime? ».

Les intervenants lors de la 5e rencontre IDEO :

  • Armand Hatchuel est professeur classe exceptionnelle à l’École des Mines (Mines Paris Tech) de Paris, directeur adjoint du Centre de gestion scientifique. Il est l’un des penseurs les plus audacieux, tout en étant parfaitement intelligible, sur l’innovation. Co-auteur de la Théorie C-K, ses travaux portent notamment sur les questions de méthodes et d’organisation pour l’innovation, la question des professions créatives, la dynamique des écosystèmes industriels…
  • Bruno Caillet est chargé de la plateforme artishoc, coopérative d’acteurs culturels sur internet pour inventer une culture du commun. Il réfléchit et œuvre en faveur de l’émergence de pratiques immatérielles de la culture.

Débat : Les conditions de conception de l’innovation culturelle. Où sont nos fixations ? Quelles méthodes avons-nous pour voir autrement ?

Organisation de 3 tables-ronde :

  • Comment vivre une expérience culturelle en 2050 ? Une nouvelle expérience pour les publics.
  • Comment créer en 2050 ? Le modèle bordelais : un laboratoire culturel des nouveaux modes de production (Pola, AgenceBD, CDCN Manufacture, etc.) préparant 2050.
  • Comment raconter un récit de territoire en 2050 ? Les saisons comme outil de politique culturelle et de construction d’un récit de territoire.

Contacts :

Tutrice professionnelle : Audrey FONTANA – DGAC Ville de Bordeaux

a.fontana@mairie-bordeaux.fr

Tutrice enseignante : Hélène Montagnac

Helene.Montagnac@u-bordeaux-montaigne.fr

Vous aimez cet article ?

Partager sur facebook
Partager sur Facebook
Partager sur twitter
Partager sur Twitter
Partager sur linkedin
Partager sur Linkdin
Partager sur pinterest
Partager sur Pinterest
in commodo adipiscing ipsum facilisis eget elit. Retour haut de page