Concert de Roméo Elvis

Concert de Roméo Elvis au Rocher Palmer le 13/04/18

Le 13 avril 2018, je me suis rendue au Rocher Palmer de Cenon à l’occasion du concert de Roméo Elvis. Roméo… Elvis… cela sonne beaucoup trop juste, mais c’est pourtant un raccourci de ses prénoms au complet : Roméo Johnny Elvis Kiki Van Laeken. Ce jeune belge de 26 ans est en ce moment une star du rap francophone et explose les classements en France. Actuellement en tournée pour la réédition de son album« Morale 2 », deuxième enregistrement publié l’an dernier, complété cette fois par onze nouveaux titres.

En première partie, le rappeur français Nusky chauffa la salle. A l’arrivée de Roméo Elvis, la scénographie prend une toute autre allure et la salle est excitée telle des jeunes filles de seize ans au concert de BB Brunes.

Roméo Elvis est sur scène, accompagné de son DJ. Le public connait presque toutes les paroles et il n’hésite pas à le faire participer à son show. Roméo Elvis est bavard et comique. Il va donner différentes allures à son spectacle : du rap aux sonorités graves et sombres, à de la variété française en mode guitare acoustique sur un tabouret, il passe par plusieurs registres musicaux. C’est un vrai caméléon qui n’hésite pas à jouer la comédie. Mais son animal totem qu’il revendique et avec lequel il élabore une communication originale, est en fait, le crocodile. Au milieu du concert, on le voit apparaître avec une longue queue de crocodile accrochée derrière lui. Il se déhanche et déambule tel un reptile. C’est une vraie bête de scène qui finira très vite torse nu et on comprend qu’il a une réelle passion pour les pogos. Il va diriger la foule à la manière d’un chorégraphe en créant des espaces centraux qui finissent ensuite en énormes pogos ! Il faut s’accrocher !

La foule est emballée et en furie. Roméo Elvis se donne corps et âme et finira par se jeter dans le public comme à son habitude. Il nous précise que le concert est filmé pour son prochain DVD et qu’on aura la chance d’y apparaitre si on fait bien ce qu’il nous dit. C’est à dire, pas de téléphone portables pour ne pas parasiter l’image et faire de beaux gros pogos.

Il finira par dire que les français ne savent pas rouler de joints, car en belgique, on les fume purs et qu’on devrait en prendre de la graine. Sa tendance moralisatrice est facilement discernable. Je comprends mieux le titre de son album : Morale 2 – Roméo Elvis et le Motel.

En tout cas, le concert fut un très bon moment et l’énergie qu’il déploie est remarquable. On attend de voir la suite de son évolution musicale avec impatience.

 

Claudia Struve 

Crédit photo : Photographie officielle de tournée

les commentaires sont fermés.